Moteurs de recherche : Comment ne plus apparaître sur Google ?

Vous ne souhaitez plus apparaitre sur Google ?

Que cela soit dans un cadre professionnel ou relevant du domaine privé, nous sommes constamment en train de surfer sur Internet : en moyenne, les Français y passeraient 4h48 par jour.
A cette information se rajoute l’utilisation et le choix du moteur de recherche : sans grande surprise, Google raffle la quasi totalité des parts du marché français : plus de 98% des recherches passées sur mobiles se font sur Google quand la moyenne “tous appareils” avoisinent les 95%. Mais cette omniprésence du moteur de recherche et la frontière fine entre données personnelles et publiques pose la question de l’intrusion dans la vie privée et de la e-réputation. Comment donc ne plus apparaître sur Google ? Eléments de réponse.

Ne plus apparaître sur Google : Comment faire ?

Etape 1 : Contactez le webmaster directement

Pour ce qui relève des informations personnelles (numéro de téléphone, adresses, photo, pages web), une demande est à adresser directement à l’administrateur du site web (ou webmaster). Pourquoi ? Car il vous faudra soigner le mal à la racine. Si le site web incriminé est à l’origine d’informations diffamantes ou dénigrantes, il vous faudra d’abord passer par cette étape.
Dans un second temps et selon la situation, Google pourra accepter votre demande de suppression. En revanche, si le site web incriminé continue d’exploiter à mauvais escient vos informations personnelles afin de nuire à votre e-réputation, ces efforts n’auront servi à rien.

Etape 2 : Demandez le retrait des pages sur Google

Conjointement à la première étape, tout individu victime d’une mauvaise e-réputation, qu’elle soit personnelle comme publique peut demander directement la suppression de toute mention dénigrante ou diffamante à Google lui-même. En 2014, Google a instauré le formulaire de droit à l’oubli, permettant aux internautes de demander au moteur de recherche de ne plus indexer un résultat. En trois jours seulement, le leader des moteurs de recherche a enregistré plus de 12000 demandes de retraits.
A côté de cela, Google a mis en place une aide au support afin de fluidifier le nombre de demande. Arrivé sur la page d’aide au support et après avoir fait un audit de votre e-réputation, cliquez directement sur “Supprimer le contenu indésirable et les résultats de recherches associés” puis “supprimer des informations personnelles des résultats de recherche Google”. Vous trouverez toutes les informations possibles à effacer… ou non.

Ce que Google peut effacer

Selon les situations rencontrées, il arrive que Google ne puisse pas effacer le contenu incriminé. Nous insistons bien sur la faisabilité de la chose pour le moteur de recherche et non sur l’obligation d’accéder aux requêtes de l’internaute. Généralement, le moteur de recherche est susceptible de supprimer les informations suivantes :

Toutes vos informations personnelles considérées comme sensibles. Cela inclut notamment les éléments suivants :
Numéro compte bancaire,
Numéro de carte de crédit,
Dossier médical
Image de votre signature….

A ce sujet, vous pouvez consulter la rubrique “Informations personnelles” de Google pour plus d’informations. Le moteur de recherche peut également supprimer de ses contenus toutes images d’abus sexuels sur des enfants/mineurs ainsi que des contenus en réponse aux demandes valables légales tels que les droits d’auteurs.

Concernant les informations générales (numéro de téléphone, date de naissance et adresses), celles-ci seront conservées.
Dans le cadre de contenus à caractères juridiques, la démarche est différente. Ce cas d’étude fera l’objet d’un futur article.

Ne plus apparaitre sur Google : combien de temps cela prend-il ?

Si l’on reconnait Google comme un moteur de recherche rapide, ne plus y apparaitre nécessite cependant du temps. En effet chaque situation est unique et traitée non pas automatiquement mais au cas par cas par une commission. Aucune date précise ne peut être communiquée par le géant. D’un point de vue législatif, la validation de votre demande peut uniquement s’appliquer à l’échelle européenne, le continent américain étant régie par des lois différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *