Entreprise : Comment maitriser sa e réputation ?

Un an après sa mise en ligne de formulaire de droit à l’oubli, le géant de l’internet, Google, aurait reçu environ 250 000 demandes de suppression d’URL de son moteur de recherche. Indépendamment à cela, d’autres demandes de déréférencement sont envoyées chaque année à la CNIL; attestant ainsi de l’importance de l’e reputation et de ses enjeux. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, il est important de veiller constamment à sa réputation sur le web. Voici comment.

Ainsi, particuliers comme entreprises font de plus en plus attention à leur e reputation; 85% des internautes disent faire attention aux traces qu’ils laissent sur la toile et sur Google quand 40% des entreprises considèrent l’e-réputation comme le risque numéro 1.

Pourquoi est-il important de maîtriser sa e reputation ?

Avez vous déjà entendu le terme de « googliser » ? Cette action d’aller se renseigner en ligne sur la personne montre bien l’importance d’avoir une bonne e-reputation. Désormais, et en seulement quelques clics, l’employeur d’une entreprise peut accéder rapidement à de nombreuses informations sur le candidat afin de se faire une idée de ce dernier. Mais les entreprises ne sont pas les seules à avoir un oeil sur la e reputation d’un individu. A leur tour, elles peuvent être aussi googlisé et peuvent être victime d’une mauvaise e reputation suite à un article, commentaire, vidéo publié par un internaute. Il est donc très important aujourd’hui de contrôler et de maîtriser son image en ligne, que vous soyez un particulier ou un dirigeant d’entreprise.

Comment maîtriser l’e-reputation d’une entreprise ?

Vous pouvez maîtriser l’e-réputation d’une entreprise en suivant ces 5 points :

Soyez positif dans votre communication

La communication d’une entreprise en e-réputation est importante et ne doit pas être négligée. C’est même une règle essentielle à retenir si vous souhaitez maitriser votre reputation en ligne. Sur Internet, rien ne s’efface complètement et malgré les années, certaines informations peuvent soudain refaire surface. En témoigne le récent scandale de deux dirigeants de l’enseigne Super U partis faire un safari-chasse…en 2015. Pour une entreprise, ne faire qu’un mauvais pas, aussi petit soit-il peut avoir des conséquences, des années bien après.

Ainsi, pour éviter une mauvaise e reputation à votre entreprise; il convient de privilégier une communication positive et d’éviter tout sujet jugés « sensible ». Soyez constructif dans vos propos; respectueux de l’opinion de vos clients ainsi que de vos concurrents en privilégiant le dialogue plutôt que l’accusation dès qu’un problème se présente. Veillez également à garder une certaine homogénéité de ton dans vos discours et posts sur réseaux sociaux afin de façonner votre unicité et votre distinction auprès de vos clients et concurrents.

Veillez constamment

Si vous tenez à votre réputation en ligne, il vous faudra procéder à des veilles régulières. Pourquoi ? Une image de marque change, évolue. Chaque cas d’e réputation nécessite d’adopter des réactions différentes. Pour une entreprise, veiller permettra de cibler le lieu de naissance de l’e réputation, (Réseau sociaux, médias, blogs, sites d’actualité, forum…), d’en suivre plus facilement son évolution et de préparer un plan d’action adapté.

Le but de la veille n’est pas de traquer le moindre mécontentement mais de pouvoir désamorcer tout effet boule de neige suite à un commentaire négatif de la part d’un client ou d’un article peu élogieux publié par un média. Pour cela, une stratégie de référencement naturel est plus que recommandée : retracez votre activité avec les mots clés utilisés en accord avec votre domaine d’expertise.

Vous aurez ainsi une vision claire et un tableau de bord vous permettant de ne pas vous éparpiller sur le web. Attention, cette action sur le long terme ne doit pas pour autant rester figée ; mettez régulièrement vos mots clés à cibler à jour en fonction de l’évolution, du contexte ou encore de la saisonnalité des produits que vend l’entreprise.
Si votre entreprise est une multinationale, n’hésitez pas non plus à faire des recherches de vos mots clés dans d’autres langues ; parfois une mauvaise e reputation pourrait commencer en Espagne … pour finir par atteindre la France.

Bien que 92,7% des Français utilisent Google, rien ne vous empêche d’aller faire un tour sur les autres moteurs de recherche (Yahoo, Bing ou encore Qwant). Vous pourriez être surpris de la différence de résultats variant entre deux types de moteurs de recherche.

Soyez réactif !

Grâce à votre veille, vous avez déterminé l’épicentre de la crise et écouté ce qui se disait de votre entreprise, vos produits et services. Après avoir veillé, il est temps d’agir. Bien que ne pas répondre soit considéré comme une forme de communication, ne privilégiez pas cette voie-là. A la vitesse à laquelle se répand l’information il devient pour les entreprises plus qu’important d’intervenir rapidement.

Selon la crise dont vous pouvez être tenu pour responsable, vos clients et autres petits curieux exigeront de vous des explications. Ne confondez pas réponse et précipitation. Adoptez une charte de communication listant quel discours adopter face à telles situations. Une communication adaptée à l’e réputation d’une entreprise permettra dans l’avenir de développer une culture d’anticipation.

Dotez vous de moyens efficaces

La e reputation reste un domaine vaste à explorer. Il faut savoir que s’occuper de la e reputation quand on est une entreprise prend du temps. Il faut donc qu’elle se dote de moyens suffisants afin de pouvoir espérer des résultats significatifs.

Par moyens, l’entreprise peut se voir proposer 3 solutions :
– La solution professionnelle. Pour améliorer son e reputation ou tout simplement pour l’auditer, des experts en e réputation et référencement naturel mettent à disposition leur service.
– La solution interne. L’entreprise, selon son secteur d’activité, peut être sujette à de régulières crises d’e reputation. Pour les éviter et être préparer au mieux; l’entreprise a tout intérêt à intégrer dans ses équipes un responsable en e reputation qui saura intervenir et gérer les futurs crises.
– La solution technique. Enfin cette dernière solution se concentre davantage sur les outils et logiciels permettant de surveiller sa e reputation. Selon le logiciel utilisé, l’entreprise pourra veiller sur sa e reputation, gratuitement ou moyennant quelques dizaines/centaines d’euros selon les outils.

Misez sur l’Employee Advocacy

Venu tout droit des Etats-Unis, cette nouvelle tendance a pour objectif d’améliorer la e-réputation des entreprises. De « Employee » signifiant « employés » et « Advocacy » signifiant « promotion », l’Employee Advocacy est un nouvel outil de communication interne destinés à mobiliser et fédérer les collaborateurs d’une entreprise afin de valoriser sa réputation en ligne.

Avec l’utilisation des réseaux sociaux et leur importance que cela engendre, les entreprises comprennent désormais le potentiel résidant dans ce canal. Et nombreuses d’entres elles commencent à s’y mettre. SNCF, Air France, chacune d’elles incitent leurs employés à les soutenir au travers des différents médias sociaux du groupe. Que cela soit avec ou sans l’aide de programme d’automatisation, le résultat reste le même. Munis de leurs téléphones et connectés à leurs réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou encore LinkedIn), les collaborateurs utilisent leurs propres comptes pour soutenir leur entreprise et leurs marques.
Il n’existe pas de contenus type dédiés à l’Employee Advocacy : tout contenu, qu’il soit sous forme d’image; de vidéos ou encore écrit peut être utilisé tant qu’il a pour but de valoriser l’image de l’entreprise en ligne.

Réaliser une stratégie d’Employee Advocacy peut s’avérer doublement bénéfique pour une entreprise. Pourquoi choisir les salariés eux-mêmes pour instaurer cette démarche d’Employee Advocacy ? Car ils sont les mieux à même de connaître l’entreprise; ses forces, ses faiblesses, ses valeurs ou encore ses produits et services. Même si les salariés ne comprennent pas toujours l’importance que représente une bonne visibilité; celle-ci est pourtant importante pour assurer la pérennité d’une entreprise.

Quels avantages tirer de l’Employee Advocacy ?

– Un cout de communication réduit
– Une aide en plus face à une crise. En temps de crise, comme un bad buzz par exemple; l’Employee Advocacy peut être une aide supplémentaire pour l’entreprise d’avoir des collaborateurs pouvant relayer sur les réseaux sociaux des contenus à forte valeur ajouté. Ils permettent ainsi de réduire le temps de vie d’une crise tout en continuant à valoriser la réputation en ligne de leur entreprise.
– Un moyen utile pour renforcer son référencement naturel : en proposant des contenus valorisant l’image de marque de l’entreprise.

En tant qu’entreprise, quelles méthodes utiliseriez vous pour améliorer votre e réputation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close